Petits crimes Conjugaux - Eric Emmanuel Schmitt

Petits Crimes Conjugaux – Eric Emmanuel Schmitt

Petits crimes conjugaux – Eric-Emmanuel Schmitt

Les plus : La réflexion est pertinente

Les moins : Pas très facile à lire pour une pièce de théâtre

A Retenir : Intéressante réflexion sur le couple et son devenir.


Résumé

Lorsque, à la suite d’un accident, Gilles perd la mémoire, il lui faut tout réapprendre, redécouvrir sa vie. Donc sa femme Lisa lui raconte leur intimité, son charme fou, leur complicité. Mais chacun doute peu à peu de l’autre et le marivaudage prend peu à peu l’allure d’un affrontement sans merci.


Mon avis

Pour commencer la forme :Petits crimes conjugaux est une pièce de théâtre dont l’écriture n’est pas aussi simple que les autres œuvres de l’auteur. Ensuite le fond: C’est une réflexion intéressante sur ce qui pourrait arriver dans un couple ou à la suite d’une amnésie. En fait, c’est un peu effrayant mais les bonnes questions sont posées et chacun y trouvera ses réponses. Moi je souhaite y voir l’optimisme.

Pour conclure, c’est une lecture très intéressante, qui doit être sublime sur scène, je conseille Petits crimes conjugaux à tous ceux qui sont sensibles à la philosophie.


Citations

« Avoir » confiance. On n’ « a » jamais confiance. La confiance ne se possède pas. Ça se donne. On « fait » confiance. « 

« Mon amour pour toi, c’est un noyau, une nébuleuse au fond de mon esprit, quelque chose que je ne peux plus atteindre ni changer. Une part de toi est en moi. Même si tu partais, cette part resterait. J’ai une forme de toi en moi. Je suis ton empreinte, tu es la mienne, aucun de nous deux ne peut plus exister séparément. »

« La caractéristique des hommes, c’est qu’ils refusent leur destin. Ils préfèrent leur liberté. »


Adaptations théâtrales 

https://www.google.com/search?q=petits+meurtres+conjuguaux&ie=utf-8&oe=utf-8#q=petits+meurtres+conjugaux&tbm=vid


Lu du même auteur

Oscar et la dame roseL’hôtel des deux mondesLe sumo qui ne pouvait pas grossirLa vengeance du pardon

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :