Oscar et la dame rose - Eric Emmanuel Schmitt

Oscar et la Dame Rose – Eric Emmanuel Schmitt

Oscar et la Dame Rose – Eric-Emmanuel Schmitt

Les plus : Simple et Magnifique

Les moins : Ce n’est pas le roman le plus joyeux que j’ai lu

A Retenir : A lire, à voir et à partager tellement c’est beau.

 


Résumé

Oscar a dix ans et il vit à l’hôpital. Même si personne n’ose le lui dire, il sait qu’il va mourir. La dame rose, qui le visite et « qui croit au ciel », lui propose, pour qu’il se sente moins seul, d’écrire à Dieu.


Mon avis

Oscar et la Dame Rose est un roman très court. En plus, le style épistolaire est plus que sympathique. Pour commencer, l’histoire est simple, belle, envoûtante. Ensuite, on y prend du plaisir car on s’attache à tout le monde. Par contre, si vous le lisez, prenez aussi le temps de voir l’adaptation. En effet, les acteurs sont particulièrement bien choisis, et l’émotion qui émane de cette histoire est bien plus forte en image.
J’ai apprécié comme j’apprécie souvent les ouvrages d’Eric-Emmanuel Schmitt, pour la réflexion philosophique et le sujet abordé. C’est un sujet difficile qui est très bien mis en valeur. Je vous préviens, j’ai pleuré comme une madeleine avec le livre mais aussi et surtout avec le film!


Citations

« Si je m’intéresse à ce que pensent les cons, je n’aurai plus de temps pour ce que pensent les gens intelligents. « 

« Des pensées que tu ne dis pas, ce sont des pensées qui pèsent, qui s’incrustent, qui t’alourdissent, qui t’immobilisent, qui prennent la place des idées neuves et qui te pourrissent. Tu vas devenir une décharge à vieilles pensées qui puent si tu ne parles pas. »

« Cher Dieu.
Je m’appelle Oscar, j’ai dix ans, j’ai foutu le feu au chat, au chien, à la maison (je crois même que j’ai grillé les poissons rouges) et c’est la première lettre que je t’envoie parce que jusqu’ici, à cause de mes études, j’avais pas le temps. « 


Adaptation cinématographique :

Ce film je l’ai vu avant de lire le roman. C’est un film magnifique brillamment interprété par Michèle Laroque, une belle leçon de vie et c’est rempli d’humour, d’amour et d’autres sentiments moins sympas. Je vous le conseille chaudement.


 Lu du même auteur

Petits crimes conjugaux – L’évangile selon Pilate – L’hôtel des deux mondesLa vengeance du pardon – 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :