La première chose que l'on regarde - Grégoire Delacourt

Le première chose que l’on regarde – Grégoire Delacourt

La première chose que l’on regarde – Grégoire Delacourt

 Les plus : C’est assez joli et facile à lire..

Les moins : .. Mais on se demande pourquoi?

A Retenir : Un bon roman sur la vie.


Résumé

Le 15 septembre 2010, Arthur Dreyfuss, en marcel et caleçon Schtroumpfs, regarde un épisode des Soprano quand on frappe à sa porte.
Face à lui : Scarlett Johansson.
Il a vingt ans, il est garagiste.
Elle en a vingt-six, et quelque chose de cassé. 

Mon avis

J’ai lu La première chose que l’on regarde, parce que comme tout le monde j’ai lu « La Liste de mes envies » et je ne l’ai pas aimé. Alors pour me faire une meilleure opinion de l’auteur, j’ai décidé de lire ce qu’il a écrit d’autre. Et donc ce roman ci commence bien. Le tableau est vite dressé, la théorie des dominos à l’envers fonctionne à merveille, on s’attache aux personnages. Mais encore une fois c’est la fin qui me dérange. Certes l’auteur fait ce qu’il veut de son texte et de ces personnages, mais j’ai trouvé la chute un peu cruelle. Alors on entendra : « mais la vie est cruelle c’est ce que l’auteur a voulu transmettre ».. etc.. et autres banalités du genre. Finalement, ce n’est pas du tout la fin que, moi, j’avais envie de lire.

Je conseille tout de même La première chose que l’on regarde car Grégoire Delacourt évoque des idées sur nos vies contemporaines et sur l’amour qui sont assez intéressantes.


Citations

« C’est dangereux aussi la beauté, ça attire tout ce qui peut la détruire »
 
« Arthur Dreyfuss fut à la fois déçu et soulagé.
Sa déception tint au fait qu’il avait, comme PP avec Angelina Jolie, pour un instant,un battement d’ailes, un soupir infini, rêve d’être « le type à Scarlett Johansson » bien que PP ne fût et ne serait jamais « le type à Angelina Jolie » ; mais cette image lui avait plu. »
 

« Et la gentillesse, cela bouleverse les filles parce que c’est quelque chose qui ne demande rien en retour. »


Interview de l’auteur


Lu du même auteur

La liste de mes enviesL’écrivain de la familleOn ne voyait que le bonheurLes 4 saisons de l’été

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :