Le confident - Hélène Grémillon

Le Confident – Hélène Grémillon

Le confident – Hélène Grémillon

coeur

Les plus : Fantastiquement prenant / Le confident se lit d’une traite

Les moins :

A Retenir  : Magnifique 1er Roman, se lit avec passion.


Résumé 

Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d’abord à une erreur mais les lettres continuent d’arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu’elle n’est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme.


Mon avis

Le confident m’a été conseillé en librairie comme un très bon premier roman. Et effectivement, ce livre ma valu une nuit blanche. Je l’ai ouvert et je n’ai pu le refermer qu’une fois terminé. C’est une merveille. Sur fond de guerre mondiale, on y trouve un mélange d’histoire et de suspens psychologique. C’est une histoire cruelle et touchante qui nous plonge dans un mystère élégamment révélé dans les dernières pages. Très bien écrit on est tenu en haleine du début à la fin. C’est sans aucun doute un coup de cœur que je conseille sans la moindre hésitation.


Présentation de l’auteure


Citations

« Ce ne sont pas les autres qui nous infligent les pires déceptions, mais le choc entre la réalité et les emballements de notre imagination. »

« Un jour, j’ai reçu une lettre, une longue lettre pas signée. C’était un évènement, car dans ma vie je n’ai jamais reçu beaucoup de courrier. Ma boîte aux lettres se bornant à m’annoncer que la-mer-est-chaude ou que la-neige-est-bonne, je ne l’ouvrais pas souvent. Une fois par semaine, deux fois les semaines sombres, où j’attendais d’elles, comme du téléphone, comme de mes trajets dans le métro, comme de fermer les yeux jusqu’à dix puis de les rouvrir, qu’elles bouleversent ma vie. Et puis ma mère est morte. Alors là, j’ai été comblée, pour bouleverser une vie, la mort d’une mère, on peut difficilement mieux faire. »

« Le propre d’un mensonge, c’est d’être découvert, démasqué, pas de devenir une vérité définitive, inébranlable, insoupçonnable. »


Lu du même auteur

La Garçonnière

4 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :