La sieste assassinée - Philippe Delerm

La sieste assassinée – Philippe Delerm

La sieste assassinée – Philippe Delerm

Les plus : C’est joli et ça donne envie d’apprécier chaque petit moment de la vie

Les moins : Je ne le relirai pas

A retenir : Des instants de vie très bien mis en valeur


Résumé

L’angoisse qui vous prend lorsque le coiffeur a fini son travail, et qu’horrifié par votre nouvelle tête, vous le remerciez douloureusement avant de payer. Le hasard que l’on invoque pour justifier qu’on a regardé une émission populaire à la télé. Ces voisins que l’on ne salue jamais à la boulangerie, et que l’on croise avec embarras lors d’un week-end à Londres. Ce livre est un recueil de courts textes qui décrivent des moments de vie assez fugaces tout en poésie.


Mon avis

Pour commencer, la sieste assassinée est un livre assez joli, c’est poétique, et c’est agréable. Il faut dire que j’aime bien les nouvelle, je trouve ça plaisant et confortable à lire. Toutefois, bien que ce roman soit souvent classé humoristique, je n’ai pas trouvé ça drôle mais plutôt mélancolique. Je le conseille pour ceux qui aiment les textes bien écrits. Philippe Delerm a le don de mettre en valeur des instants de vie que tout le monde partage mais que personne ne décrit jamais. En fait, ce livre peut tout à fait être offert, a toute personne sensible à la beauté de la vie et des mots.


Citations

« L’excès de sa rigueur annonçait celui de sa servilité « 

« On a le droit de tout : de jardiner, d’écouter la radio, de faire l’amour, de faire la sieste, de lire une bande dessinée, avachi dans un fauteuil. Mais la télé, la vraie télé, c’est mal »

« La vérité n’était pas au programme. Et voilà qu’elle survient sur votre seuil en regard myosotis et barbiche assyrienne ! La vérité … Mais déjà le barbichu livide tire de son sac à malices une brochure coloriée, et bien vite l’aménité paillassonnée tourne au vinaigre. »


 Autre recueil de nouvelles

La vengeance du pardonMaîtres du jeuLe horla

One Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :