La musique du silence - Patrick rothfuss

La musique du silence – Patrick Rothfuss

La musique du silence – Patrick Rothfuss

Les plus : Très poétique

Les moins : Ce n’est pas à la portée de tous

A Retenir : Un livre particulier


Résumé

La Musique du Silence est une histoire dont l’action se situe dans le même univers que celui de la trilogie en cours de publication. Et pour cause, c’est celle d’Auri, la pétillante jeune fille vivant dans les sous-sols de l’Université, et que Kvothe rencontre dans Le Nom du Vent.


Mon avis

The Slow Regard of Silent Things, est le titre anglais. Et c’est un titre bien plus adapté au contenu. En fait, ce très court roman est vraiment destiné à une population extrêmement restreinte. Pour commencer il faut être un fan des « Chroniques d’un tueur de roi », et succomber au charme d’Auri dans ces premiers romans. La lecture de La musique du silence devient plaisante si ces conditions sont rassemblées. Sinon ce n’est même pas la peine de l’ouvrir. 
Pour les concernés, c’est un roman poétique un peu magique et surtout un peu triste. L’amour des choses bien faites est omniprésent, et la patience d’Auri inspire. Toutefois, il n’y a pas vraiment d’histoire ou d’intrigue. Finalement, La musique du silence c’est simplement un beau texte, une parenthèse dans l’histoire de Kvothe.


Citations

« On ne désirait pas de choses pour soi-même. Ça vous rendait humble, ça vous gardait sain et sauf. Ça voulait dire qu’on pouvait se mouvoir de par le monde sans tout chambouler sur son passage. Et si on était scrupuleux, si on faisait partie intégrante des choses, alors on pouvait aider.

Réparer les choses trouvées de guingois. Et l’on comptait sur le monde pour qu’en retour il mette sur votre chemin de quoi se nourrir. C’était la seule façon gracieuse de se mouvoir. Tout le reste n’était qu’orgueil et vanité. « 


Lu du même auteur

Le nom du ventLa peur du sage I et II

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :