Jusqu'à ce que la mort nous unisse - Karine Giebel

Jusqu’à ce que la mort nous unisse – Karine Giebel

Jusqu’à ce que la mort nous unisse – Karine Giebel

Les plus : C’est inattendu / Les descriptifs sont magnifiques / l’écriture est fluide et très agréable.

Les moins : C’est macabre et injuste.

A Retenir : Une belle découverte et une très bonne enquête. J’ai adoré l’ambiance.


Résumé

L’Ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l’image de certains souvenirs. Toxique, à l’image de certains regrets. L’Ancolie, c’est aussi le nom d’un chalet perdu en pleine montagne. C’est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu’il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide. Jusqu’au jour où la mort frappe tout près de lui, l’obligeant à sortir de sa tanière.

Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu’il s’agit d’un meurtre, que ce n’est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer. Alors, aidé par Servane, une jeune recrue de la gendarmerie avec laquelle il a noué une étrange relation, il se lance dans une quête de vérité.


Mon avis

Jusqu’à ce que la mort nous unisse a été un vrai plaisir de lecture, une surprise et une belle découverte. J’ai emprunté ce roman à une amie de ma belle-mère en vacances. Elle m’a vendu le suspens de Karine Giebel ainsi que son esprit machiavélique. Alors je me suis laissée tenter. Je suis très vite rentrée dans l’histoire et dans l’ambiance si particulière que l’auteure a mis en place. En effet, on évolue au cours de la lecture dans le Mercantour et dans de petits villages de montagne. Cette montagne qui a une place particulière, énigmatique et angoissante au fil des pages.

Concernant les personnages j’ai été séduite par la psychologie des deux protagonistes. Le style est fluide, le vocabulaire suffisamment varié pour ne pas transformer ce thriller un roman bas de gamme. Quant à l’intrigue, je me suis questionnée, je me suis posée beaucoup de questions et j’ai été surprise surtout et ça c’est très important. Je crois qu’au cours de ce roman j’ai ressenti les émotions de chacun, je suis aussi tombée amoureuse de la montagne et j’ai eu envie d’aller marcher des kilomètres das la nature. Vraiment Jusque’à ce que la mort nous unisse est un roman que je conseille.

Depuis cette lecture, j’ai lu 3 autres romans de Karine Giebel. En définitive, c’est une très bonne auteure de romans policiers bien qu’elle ait un schéma qui me dérange. Je vous la conseille chaudement.


Citations

« La lâcheté a quelque chose de fascinant. Peut-être parce qu’elle ne connaît pas de limites, contrairement au courage. « 

« Vincent s’allongea et ferma les yeux, adressant ses prières silencieuses à la montagne. Ne prends pas mon frère. Pas lui. Lui que j’aime tant. »


Autres romans de Karine Giebel 

Les morsures de l’ombreDe forceMaîtres du jeu

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :